Evenements

Langue des Signes Française


Une Langue qui s'écoute avec les yeux


Pour la plupart des gens, le langage s’acquiert par l’écoute et s’exprime par la parole.

L’aptitude à maîtriser le langage et à l’adapter est l’une des merveilles de l’esprit humain.
Pour un sourd, cependant, l’apprentissage du langage passe obligatoirement par la vue.
Heureusement, le désir de communiquer est si profondément ancré dans l’esprit humain qu’il nous aide à surmonter tous les obstacles apparents.

Dans le monde entier, ce besoin a conduit les sourds à s’exprimer par gestes. En respectant une structure comme dans toutes les langues orales.

Les sourds sont en mesure de formuler des pensées abstraites ou concrètes sans avoir à penser dans une langue orale.
De même que chacun de nous formule ses pensées dans sa langue, de nombreux sourds pensent en langue des signes.

Combien de temps faut il pour apprendre la Langue des Signes Française?



La plupart des organismes de formation propose un cursus de formation de 480 heures réparties en cycles d’apprentissages de 120 heures.
A raison de 2h par semaine, il faudrait 60 mois ou 5 ans

Un programme d’enseignement innovant:



Le programme, « Des signes à toute vitesse » proposé par Wizard Formation
aborde la formation sur un angle nouveau
et propose un cursus organisé en cycle de 36 heures et 48 heures.


Une Méthodologie éprouvée:



Le programme « des signes à toute vitesse » repose sur trois piliers :

  • Des techniques d'apprentissage
  • Des techniques de mémorisation
  • Du vocabulaire

Les cours dispensés sous forme d’ateliers permettent l’acquisition rapide des bases grammaticales spécifiques à la langue des signes,
l’utilisation de la bonne mimique faciale, la communication en trois dimensions.

Un concept clair et efficace :



Chaque cycle se compose d’un Tronc Commun (TC), de modules optionnels (O) et d’un renforcement du vocabulaire (V).
Le TC est obligatoire et commun à l’ensemble des apprenants,
Les modules optionnels se déclinent en thématiques éligibles en fonction des centres d’intérêt des apprenants.
Le vocabulaire permet de garantir que le niveau acquis corresponde à celui du CECRL.